Le contrat d’assurance de machines ne couvre pas les dommages intentionnels provoqués par l’assuré. Elle ne protège pas non plus contre les défauts existants sur les machines au moment de la souscription. Elle ne tient pas compte des dommages émanant d’un défaut de réparation du matériel, ni des dommages qui sont pas nature à la charge des fournisseurs, fabricants ….

Enfin, elle ne garantit pas les machines en cas d’effondrement total ou partiel des bâtiments comportant les machines.

Avez-vous trouvé votre réponse?